Histoire & Palmarès

L'historique du club
                                       
Déjà 78 ans
                                    

                         1932 – 2011
                                     Et oui cela fait 79 ans que le Sporting club  Gadagnien a le plaisir,
et l’honneur, de porter, bien haut, les couleurs « bleu et or »qui caractérise la cité des félibres.

1932, c’est l’année remarquable  entre toutes puisqu’elle vit la naissance de la compagnie Air France, celle du CARTEL des gauches et l’élection du dernier président de la 3ème république Albert LEBRUN.
                                      
Et puis, surtout, et bien sur l’arrivée du Sporting en la grande famille du football avec comme premier grand succès la victoire de la première édition de la coupe  docteur ROUMAGOUX sur une aire de jeu bien… rustique.
                                      
                                    
1932, c’est le baptême originel avec comme parrains lumineux :
Emile JULLAN, Louis AIMADIEU, Henry DI PIEDO, Etienne VIDAL, René HOUDARD, Raymond MAGNI et quelques mois plus tard la venue de Louis LAURENT, Fernand FAUDRIN, Jules COARD ect.
                                       
         De cet amalgame et de la participation de joueurs talentueux, naissait une première période faste et faite de morceaux de bravoure avec la participation au championnat de Provence (le district Rhône-Durance n’existait pas encore) synonyme de longs déplacements. En ces années étaient conquises des victoires (1938 et 1939) en coupe du Vaucluse (l’ancêtre de la Rhône-Durance).
                                      
- HELAS… LA GUERRE 39-45.
                                       
            Puis c’est le conflit 1939 – 1945 qui va hélas, voir la folie des hommes régner en maître et sur le plan local et sportif voir la destruction du stade Alfred REQUIN (situé à la place des courts de tennis) et considéré, comme un des plus fonctionnel de la région.
                                       
            C’est aussi pendant cette période que va se situer un grand moment de football avec la venue ( pour le prix d’un repas) de l’Olympique de Marseille, pour la fête de la St Jean. Reverra t’on cela un jour ?? Il faut dire qu’à cette époque l’amitié entre amateurs et professionnels était vraiment totale.      
                                          
            1945 c’est le départ de la période «  moderne «  mais cela va stopper en 1948 car le potentiel joueurs est insuffisant.
                                      
             1955-1956 nouveau départ et un titre de champion de 3° division vient s’ajouter à la liste des récompenses déjà longue.
                                
- UN 1er RENOUVEAU
                                       
Puis1959 voit l’arrivée d’une formidable équipe de dirigeants avec Raymond JOFFRE et Jean LIOTARD (aujourd’hui disparus) à ce à ce moment là, 1er adjoint de la municipalité Raoul MILHAUD et directeur d’école à Gadagne.
                                       
Dès lors c’est une succession de bons résultats qui vont permettre à Armand RAOUX d’hériter,  plus tard, d’un clib en bonne santé. Armand décoré de la médaille d’honneur du district Rhône-Durance va s’efforcer, avec bonhomie et efficacité de conduire le sporting  vers des rendez-vous avec des fortunes diverses, avec toujours l’envie de faire le maximim.
                                      
C’est alors avec Jacques MONTAGARD, Marcel GOUVEN et Albert JOFFRE que petit à petit le SCG va se tourner vers ses structures et motivations futures . On prend des décisions que l’on croit être la panacée et cela a l’air de bien fonctionner puisqu ‘avec Jacques MONTAGARD c’est l’accession de District et en super »complément » la montée des jeunes espoirs du club qui , au fil des années apporteront une ossature de qualité . Ces joueurs ayant pour noms : Gérard PAGET, Pierre SERRADIMIGNI ( qui a quitté ses copains) Richard BLANC, Dominique ANDRIOLLO , Guy REBOUL etc.
                                       
Evidemment au cours de la saison suivante, c'est-à-dire en 66-67, tout n’est pas rose pour l’équipe fanion, surtout à cause de la différence de rythme et les équipes rencontrées s’avèrent très difficiles à manier et à gagner, et après avoir navigué dans le milieu puis la fin du tableau, une victoire sur St Andiol à Campbeau permet le maintient en promo de district.
                                    
Heureusement que 67-68 va s’averer bien meilleure et grâce à la présence de joueurs de talents tels que CUVELARD, PASCUAL, KISCHWITZ, MATAIX, le classement dans le haut du tableau et surtout la participation aux demi-finales de la coupe ROUMAGOUX vont apporter aux dirigeants bien des satisfactions.
                                    
Se produisent à ce moment là, des événements contradictoires :
Départs incompréhensibles, arrivée d’un entraîneur de qualité Lucien BARBAN et aussi naissance d’un groupe de cadets conduits par Louis COARD et Pierre MASSOLENI (futur grand président) qui va arriver en finale de coupe Rhône-Durance n’étant battu qu’au nombre de corners obtenus (car les tirs au but n’existaient pas) puis Armand RAOUX s’en va , Jean RAMON arrive en 1970-1971 et le club va se retrouver au creux de la vague frôlant des moments très difficiles.
                                   

- Pierre MASSOLENI arrive
                                  
L’arrivée d’un groupe de dirigeant avec Pierre MASSOLENI, Georges PAGET, Jo AUBERT, Monique REBOUL, Pierre CALID, René SICRE etc. Et moment exceptionnel c’est André DI ROLLO, qui avec un groupe de joueurs exceptionnels va mener son groupe vers les sommets et auront ainsi l’esprit de conquête qui est la marque de fabrique des
« bleus et or ».
                                      
 Epoque splendide avec les conquêtes fabuleuses de 2
ROUMAGOUX successives 1972-73 et 1973-74, et une arrivée en demi-finale perdue à Suze la Rousse «  on s’est toujours demandé pourquoi ? »
                                    
-    2eme RENOUVEAU
                                       
Mais comme toute bonne chose tout a une fin et c’est avec «  le renouveau » annoncé que Pierre MASSOLENI et ses amis passent la main à une équipe dirigée par Raoul BOYER, puis quelque mois plus tard c’est Claude MOURET qui s’impose naturellement. Cest à cette époque qu’arrivent au club Pierre MILLAUD, Gérard et J.Claude PASCAL , qui retrouvent avec plaisir les héros de la ROUMAGOUX Claude et Michel MOURET et aussi Guy REBOUL.
                                       
Souvenir merveilleux avec les galas de Sylvie VARTAN, Michel SARDOU qui succèdent à Annie CORDY, Carlos venus participer au financement à un inoubliable voyage en Corse et ses soirées, c’était « avant ».

NOUVELLE ADRESSE DU CLUB

Attention !!  

Le club a changé son adresse e-mail - Pour envoyer vos photos / demander une info : contactez …

gadagnien.sportingclub@sfr.fr

SPORTING......CLUB....GADAGNIEN...!!!!

Bienvenue … amis, dirigeants, joueurs ou simples curieux


Partagez sur ce site les évènements du club. 

Faites le vivre et évoluer en utilisant le forum.

Connectez-vous souvent, les mises à jour sont fréquentes.


Bonne visite et allez le Sporting !!